Ajouter à la brochure

L’histoire du groupe Smiths

Au fil de sa croissance et de ses acquisitions, le groupe Smiths a su se hisser parmi les leaders de son domaine : l’ingénierie axée sur l’innovation à l’échelle mondiale. C’est ainsi que le groupe fait désormais partie des 100 premières entreprises de la Bourse de Londres.

Le groupe Smiths est créé en 1851 par Samuel Smith. Cette entreprise familiale d’horlogerie invente le premier compteur de miles et le premier compteur de vitesse britannique au début du XXe siècle. Quand décolle le tout premier avion, Smiths a l’idée de fonder une activité autour des instruments de navigation, qui feront sa fortune. C’est ainsi que la division Smiths Aviation et Marine voit le jour en 1958. La même année, Smiths achète des parts majoritaires au sein de Portland Plastics, initiative qui marque le début de ses activités dans les systèmes médicaux. En 1960, le groupe crée sa division Industrielle, qui se concentre principalement sur les instruments industriels.

Par la suite, Smiths se diversifie et s’étend à l’international. Le nom Smiths Industries Ltd., adopté en 1965, reflète d’ailleurs cette présence sur des marchés pluriels. À la fin des années 1970, l’horlogerie ne représente plus qu’une part limitée du chiffre d’affaires du groupe.
En 1983, Smiths cesse de fournir directement du matériel à l’industrie automobile européenne.

Au début des années 1980, le groupe génère 40 % de ses bénéfices en dehors du Royaume-Uni.

C’est à cette période, dans les années 1980 et 1990, que Smiths pose les bases de son orientation actuelle : un groupe axé sur la croissance. En effet, la structure et la gestion décentralisées sont établies au début des années 1980. En 1984, le groupe transforme son organisation autour de trois divisions opérationnelles : Industrielle, Systèmes Médicaux, et Aérospatiale et Défense. Smiths s’attache ensuite à renforcer ces divisions en rachetant l’entreprise américaine d’avionique Lear Siegler Holdings Corp en 1987, puis le fabricant américain de dispositifs médicaux Deltec en 1994.

Le début du XXIe siècle est marqué par une évolution rapide du groupe : en décembre 2000, Smiths fusionne avec le groupe TI afin de créer un nouveau leader de l’ingénierie haute performance au Royaume-Uni. De par cet agrandissement considérable, le groupe gagne une position beaucoup plus solide dans le secteur de l’aérospatiale, à la consolidation rapide. Grande entreprise d’ingénierie depuis 1919, TI se concentre désormais sur les systèmes et l’équipement aérospatiaux, sous le nom Dowty, tout en proposant également des produits d’étanchéité. En 2003, Smiths se dote d’une quatrième division : Détection, dédiée au matériel de détection des armes, des explosifs, de la contrebande et des autres substances dangereuses, marché qui évolue rapidement. Ce changement s’inscrit dans une réorganisation plus large, visant à reconcentrer les divisions du groupe Smiths sur les marchés porteurs de croissance.

Site Internet du groupe Smiths :
www.smiths-group.com